BÉBÉ BOSS … présentement au Cinéma Le Clap

Le Clap a toujours une belle variété de films à l’affiche mais celui qui a attiré notre attention tout comme celle de fans des dessins animés de Dreamworks et réalisé par Tom McGrath, c’est BÉBÉ BOSS qui était très attendu depuis l’annonce de sa parution. Comme toujours, l’imagination fertile des créateurs est à son meilleure, dès le début on se demande qu’est-ce qui leur a fait imaginer le monde de bébé de cette façon car on est loin de la cygogne dans Baby Corp qui nous amène dès les premières minutes dans cet univers fascinant.

Baby Boss Le trio parfait des Templeton est un vrai tourbillon avec l’arrivée de Bébé Boss et c’est Tim un garçon de 7 ans qui nous raconte son histoire et comment sa vie a changé du tout au tout lors de l’arrivée de son nouveau petit frère. Ce n’est pas un matin comme les autres et comme ses parents, qui lui donnaient beaucoup d’attention jusqu’à présent, ne s’occupent plus que du bébé qui les épuise. L’attitude de bébé change lorsqu’il s’adresse à Tim qui le soupçonne dès le départ de ne pas être normal.

Après l’avoir surpris au téléphone (jouet) Tim se transforme en enquêteur pour savoir ce qui ne tourne pas rond avec le nouveau membre de la famille dont il ne veut plus vraiment car les câlins, les histoires et les chansonnettes sont pour lui choses du passé et sont pour bébé qui ne les apprécie pas autant que lui. Il se rend compte que c’est un espion de la compagnie Baby Corp envoyé pour corriger un problème avec la compagnie Puppy Corp qui veux prendre le contrôle de l’amour des familles en mettant sur le marché une nouvelle de race de chien qui ne vieillit pas et sera là pour toujours donc plus besoin de bébés.

Baby Boss Tim devra aider son petit frère afin d’empêcher l’irréparable, sauver baby corp et le retourner dans son bureau de verre avec la promotion tant désirée. Vont-ils réussir à sauver tous les bébés du monde ? ou si Francis Francis va gagner son pari de destruction. On perçoit beaucoup d’amour, de complicité qui s’installe entre eux et de belles valeurs qui sont véhiculées tout au long avec des images spectaculaires qui vous ramène en enfance en ouvrant votre imagination et vous montrant la beauté des idées si bien imagées.

Présenté de cette manière, on peut voir que le cercle de la vie est magique selon l’ouverture d’esprit de certains créateurs dont les idées fertiles sont si bien traduites, en coloriant ainsi ces mondes imaginaires mais combien précieux. C’est 1h30 qui passe à une vitesse folle en nous divertissant et nous faisant rire. Bien entendu, tous les styles sont à l’horaire du CLAP et vous n’avez qu’à y jeter un œil pour choisir votre film préféré dans leur programmation très variée.