« Broue. L'homme des tavernes » : phénomène de société et oeuvre culte !

En ce mardi 29 octobre 2019, le Musée de la civilisation à Québec avait le plaisir d'accueillir les médias pour nous présenter la nouvelle exposition « Broue. L'homme des tavernes », qui ouvre dès le 30 octobre 2019. C'est en compagnie des trois comédiens Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier ainsi que d'Alain Chagnon, photographe-documentariste et en présence également des auteurs Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel et Louis Saïa, que le directeur général du Musée de la civilisation, Stéphan La Roche inaugure l'exposition au Musée de la civilisation à Québec en rappelant: " Au-delà de l'humour de la pièce Broue, il y a toute la vérité de ces hommes et d'une époque, qu'on retrouve aussi dans l'œuvre d'Alain Chagnon. Musée de société, de l'humain et de ses identités, le Musée de la civilisation est heureux d'offrir cette exposition, permettant une incursion dans les coulisses de cette pièce au succès inégalé qui a marqué le Québec, et rendant hommage à la fragile, simple et touchante poésie de la condition humaine".

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage Présentée par Molson Export, cette exposition inédite s'articule autour du phénomène des tavernes des années 1970, dont la légendaire pièce de théâtre Broue constitue un témoin notoire. De nombreux documents, notamment d'archives – coupures de presse, reportages, entrevues- en plus de retracer l'histoire du succès de Broue, racontent le tumulte causé par l'arrivée des femmes dans ces lieux réservés aux hommes, l'évolution de la société québécoise et tout ce que la taverne incarne socialement et culturellement. C'est ce sujet, dense, qui s'expose en deux dimensions : le théâtre et la réalité. On y révèle l'envers de la pièce de théâtre culte, du contexte de sa création à sa représentation, en passant par un accès inédit aux pensées et réflexions de ses artisans. Dans les coulisses, déambulant dans l'ensemble des décors, des accessoires et des costumes originaux de la pièce, aidé par de nombreux éléments audiovisuels, le visiteur s'imprègne complètement de l'univers de Broue, en mode immersif, vivant l'expérience théâtrale de l'intérieur.

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage L'exposition est appuyée par l'exceptionnelle série de photographies documentaires intitulée "La taverne" réalisée en 1974 par le photographe Alain Chagnon, le visiteur plonge au cœur d'un sujet de société : l'homme, sa taverne, sa place dans un Québec en plein changement. Il poursuit son parcours à travers la lentille du photographe, partant à la rencontre d'hommes à la taverne, entrant dans leur intimité, découvrant leur histoire. Hommes dont le couple est brisé, petits travailleurs à faibles revenus, le photographe capte leur humanité et montre la taverne pour ce qu'elle représente pour eux : un lieu social d'échanges, d'amitié, un refuge appelé à disparaître… « J'ai voulu illustrer un aspect de la vie québécoise, la taverne. J'y ai passé plusieurs heures et j'y ai lié des connaissances. Cela m'a permis d'aller chez des gars pour jaser, partager leurs confidences et les photographier. C'est la taverne qui m'a choisi » a rappelé Alain Chagnon, photographe-documentariste.

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage Que ce soit les personnages de Broue ou les hommes des photographies d'Alain Chagnon, ils ont tous ceci en commun : ils sont touchants et nous renvoient à notre propre humanité. Présentée jusqu'au 3 janvier 2021, cette exposition fait suite à la donation de l'ensemble des décors, des accessoires et des costumes de la pièce de théâtre Broue au Musée de la civilisation par Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier en avril 2018.

Broue est une exposition avec une mise en scène sonore où on entend les acteurs s'exprimer un peu partout dans l'arrière des décors partant de la taverne jusqu'aux décors de la Taverne en passant par la loge des artistes et des projection de textes, de dates importantes, de trophées mérités avec un tableau émouvant relatant la dernière présentation du 22 avril 2017 à Sherbrooke avec leurs dernières impressions. On a eu ensuite le plaisir d'entendre les 3 acteurs qui ont incarné les 18 personnages colorés de Broue dans 3322 présentations pendant 38 ans qui chacun leur tour nous ont parlé de leurs souvenirs ou de ce qu'ils tenaient à coeur:

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage -Marcel Gauthier, comédien, débute en disant Bienvenue aux femmes dans les tavernes. Il est fier que le Musée ait fait une exposition conservant leur pièce et accessoires. J'espère que le public aura autant de plaisir à visiter l'exposition que nous en avons eu à jouer Broue pendant 38 ans. Heureux d'avoir fait partie d'une pièce culte que les gens ont eu plaisir de voir et revoir.

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage -Marc Messier, comédien enchaîne en rappelant qu'habituellement une pièce se joue 30 ou 40 fois, fais une petite tournée et cela se termine tandis que là Merci d'avoir été là pendant toutes ces années! De nous avoir accordé le privilège de vous faire rire, d'avoir fait que certains soirs plus tristes, on se sente utiles... Et croyez-nous, le bien qu'on a pu vous faire, vous nous l'avez rendu et, plus encore, par votre accueil chaleureux, par votre écoute, par votre enthousiasme! Pour nous l'exposition au Musée c'est la continuation dans le temps et l'histoire, on est très honorés et cela nous touche beaucoup. Partant de leur théâtre de 80 places pour arriver à la Place des arts à 800 places c'était tout un exploit au tout début. On se stimulait l'un et l'autre, on pouvait faire un peu d'impro à travers et on aimait tous nos personnages.

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage -Michel Côté, comédien se rappelle de bons souvenirs et quand il pense à Broue, aujourd'hui c'est un moment spécial, inoubliable car on entre dans un Musée de notre vivant comme si une énorme spirale nous a aspiré en mars 1979 et que l'on se retrouve ici en 2019. Après des milliers d'années d'évolution, on se doutait bien qu'un jour l'Homo sapiens finirait par sortir de sa taverne. Et il n'y a pas eu beaucoup de motifs valables pour annuler sauf une fois où il a perdu connaissance, ou une panne d'électricité ou fuite de gaz pendant 7 jours mais dont les présentations ont dû être reprises par la suite.

Pour Claude Meunier, qui parlait au nom de tous les auteurs, tous ces textes qui ont été joués pendant 40 ans c'est tout un exploit. Cela a partie avec trois acteurs qui avait besoin de sketchs dans les 15 jours pour pouvoir ouvrir leur théâtre et comme une personne ne pourrait y arriver seule, c'est le résultat de quatre écrivains ( Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel et Louis Saïa) qui ont travaillé pour présenter tous ces tableaux représentant des gens observés dans les tavernes (comme Pointu ou Travolta) ou imagés selon les commentaires reçus car Francine Ruel la seule fille du groupe ne pouvait y entrer, cela prenait une présence féminine pour compléter le tout. Sans oublier les décors de Denis Rousseau qui leur permettaient de si bien travailler.

« Broue. L'homme des tavernes » Ombrage Andrew Molson, président du conseil d'administration de Molson Coors Brewing Company et membre de la 7e génération de la famille Molson a déclaré « C'est un grand honneur pour la brasserie Molson de s'associer au Musée de la civilisation pour la présentation de cette exposition qui rend hommage à une œuvre québécoise mythique. De génération en génération et depuis plus de 230 ans, nous nous sommes efforcés d'offrir aux gens des produits brassicoles de qualité pour tous ceux qui aiment se rassembler avec leurs proches pour échanger et créer des souvenirs autour d'une bonne bière. Nous avons toujours cru au caractère rassembleur de la bière, et cette exposition aura certainement elle aussi pour effet d'unir les gens autour d'une histoire qui fait partie de notre patrimoine culturel québécois qui a su perdurer au fil du temps. »

Donc c'est à voir pour revivre un peu cette belle histoire d'amour entre les comédiens et leur public et vous aurez le temps de revoir l'exposition car elle sera en place jusqu'au 3 janvier 2021 au Musée de la Civilisation.