HOMMAGE A VIENNE, Le concert du Nouvel An au Grand Théâtre de Québec!

Malgré le vent glacial et les températures polaires qui sévissent sur Québec, plus de 1400 personnes ont tenu à être là et débuter leur année 2018 avec « Le concert du Nouvel An : Hommage à Vienne » ce 2 janvier 2018 à 14h30 à la Salle Louis Fréchette du Grand Théâtre de Québec, présenté pour une huitième année consécutive à Québec! Toujours aussi nombreux d’années en années à venir découvrir ou redécouvrir la magie du Nouvel An à la viennoise. Les illustres valses et Polkas de Strauss ainsi que les extraits de divers opéras que ce soit La Veuve Joyeuse, La Chauve-souris et autres succès intemporels sont toujours une source de ravissement pour le public.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Cette année encore, le concert présenté par Attila Glatz Concert met en vedette une brillante distribution : un orchestre de 65 musiciens sous la direction de Alexandre Steinitz- chef d’orchestre de Vienne, des chanteurs réputés dont la soprano québécoise Lyne Fortin qui fait un retour attendu pour ce concert ainsi que Lara Ciekiewicz – soprano de Vienne et le ténor Brian Cheney de New York. Six danseurs du Ballet national de Hongrie et les quatre champions mondiaux de danse sociale ajoutent du charme, de l’élégance et de l’humour et contribuent à faire d'Hommage à Vienne l’événement musical le plus festif de la nouvelle année.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage L’ouverture de « Der Zigeunerbaron » de Johann Strauss Jr nous montre la qualité d’exécution des musiciens de l’Orchestre Strauss du Québec qui se retrouvent sur scène et nous font entrer dans la monde magique de Strauss qui nous fait imaginer de si belles images allant de l’éveil de la forêt en passant par l’envol massif de papillons dansant dans les airs sur le chemin du soleil jusqu’au grand bal autrichien réunissant les princesses et leur atours royaux s’élançant en un tourbillon sur cette valse majestueuse qui fait presque tourner la tête de bonheur.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Ensuite c’est Lyne Fortin (soprano) qui prête sa voix à un extrait de « Princesse Czardas » de Kalman qui donne vie à la princesse tzigane avec puissance et énergie débordante avant que les danseurs du Ballet National de Hongrie viennent danser une valse magique où la ballerine s’amuse entre trois prétendants qui veulent la faire envoler vers le ciel grâce à Johann Strauss Jr avec une telle légèreté et grâce.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Brian Cheney (ténor) nous charme avec une mélodie merveilleuse « grüb mir mein wien » et même si on ne comprend pas les mots, les intentions sont claires et son timbre de voix suave nous garde en attente. Le programme enchaîne cette fois avec Lara Ciekiewicz (soprano) toute vêtue de rouge diamantée, brillante, élégante et les accents particuliers du violon rendent la musique encore plus charmante.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage On revient à la danse avec « Schatz Walzer » de Strauss, toute une valse colorée, fabuleuse et enrubannée qui nous montre ces champions au sommet de leur art nous faisant vivre leur perfection comme dans un rêve merveilleux. Ensuite c’est le duo de Fortin et Cheney dont le mélange vocal nous fait sentir leur complicité et leur plaisir d’interpréter cette belle pièce de Kalman nous faisant vivre leurs sentiments (nul doute que l’amour flotte dans l’air). Terminant la première partie avec une polka rapide avec le ballet National de Hongrie qui passe malheureusement trop vite car ils sont magnifiques et leurs mouvements si fluides, magiques.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Comme toujours l’Orchestre Strauss du Québec nous garde comme si on était sur un nuage heureux qui nous berce de beauté, de grandeur et de magie; leur musique séduisante et immortelle dirigé de main de maître par le maestro Alexandre Steinitz de Vienne . Après une « ouverture de Guillaume Tell » vigoureuse on a le droit à plusieurs pièces de Franz Lehar qui sont soit chantées par nos trois interprètes qui nous offrent de beaux moments qui nous ensorcèlent et même pendant un extrait de « Guiditta », Lara partage sa passion en donnant des roses à plus d’une douzaine de chanceuses dont le sourire à augmenter d’un cran en recevant ce cadeau spécial.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Autre moment spécial, la valse « ballsirenen walzer » de Lehar où les couples glissent sur scène comme s’ils voguaient sur des nuages, totalement divin tout comme lors du Duo de Brian et Laura dont la robe brillait de milles feux donnant l’impression qu’elle était un mirage dans la nuit subjuguant totalement son partenaire qui voulait capturer son ange.

Hommage à Vienne 2018 Ombrage Comme les gens ont applaudi à tout rompre, le maestro nous avait promis une surprise soit un Danube bleu nous emportant tous dans ce monde magique avec les 2 troupes de danse et les 3 chanteurs d’opéra qui se sont joints à la finale éclatante faisant vibrer nos cœurs au son de ces voix puissantes nous disant que « Ce n’est qu’un au revoir » devant un public en délire qui a déjà hâte à l’an prochain pour revivre la magie.