MARTIN PETIT – PYROMAN un retour apprécié à Québec!

Après 9 ans d'attente depuis son dernier one-man show le micro de feu , Martin Petit nous revient en ce 11 novembre 2019 journée du souvenir, probablement pour que l'on se souvienne de lui avec son dernier spectacle intitulé "PYROMAN" débutant sous des sirènes de pompiers avant son entrée. Depuis le temps le monde a changé, internet a changé, les femmes ont changé, les hommes ont changé, certains hommes et certaines femmes ont même interchangé, mais heureusement, Martin est resté fidèle à lui-même. Quelques secondes sur l'imminente tempête et les pneus d'hiver avant de sauter d'une idée à l'autre.

Martin Petit - Pyroman Ombrage Il nous propose une idée d'investissement dans une application de rencontre qu'il voudrait très diverse avec des matchs qui ne se font pas par la reconnaissance faciale mais par manière de remplir le lave-vaisselle, idée plutôt surprenante tout comme son scénario de film débutant sur la route d'un camion mexicain partant du Mexique pour livré au Québec, leur parcours étant hilarant mais qui n'a pas été retenu. Il amène le sujet des végans, du régime imposé qu'il aimerait bien que l'on puisse modifier.

Avoir 50 ans, comme il vient d'avoir a ses avantages et ses inconvénients partant de la caféine et effets en passant par les modifications à sa bucket-list et de l'énergie qu'il faut pour faire du spectacle comme Paul McCartney. Il passe par la passion de conduire vers de nouveaux horizons, la mode et les garanties prolongées que l'on offre toujours à la dernière minute pour nous faire un peu peur, pour nous forcer à ajouter et parfois même on accepte pour bien paraître.

Martin Petit - Pyroman Ombrage Comme son show c'est pyroman il se permet d'aborder certains sujets parfois tabous ou que d'autres ne toucheront pas comme les handicapés, les bons et les mauvais selon ses calculs, la burka, les études et le décrochage scolaire (pour ou contre il a de bons exemples), comment devenir riche si tu as du talent autrement va à l'école. La réussite scolaire des enfants qui rendent fous certains parents qui en font parfois trop empêchant leurs enfants de se créer une personnalité. Parlant enfants, il parle du retour des cours de sexualité dans les écoles avec des résultats parfois traumatisants, tandis que dans son jeune temps playboy faisait le travail lentement ou avoir des professeurs latino pourrait faire la job comme il le démontre si bien.

Il y va de quelques commentaires sur Michael Jackson et les signes de sa véritable identité, les réseaux sociaux qui font trop de comparaison entre eux et ce peu importe l'âge comme les sportifs qui affichent à chaque jour leur scores, ce n'est pas tout le monde qui veux le savoir. Il parle aussi de voyages et des thématiques qui peuvent être ridicules comme des maracas dans Dark side of the moon. Il règlerait les problèmes d'internet et du chialage qui s'y passe avec un logiciel qui bloque les messages écrits avec des fautes, donc il y en aurait beaucoup qui ne passeraient plus. Il effleure au passage le racisme et ce qui est considéré comme tel par les enfants maintenant et qui complique parfois le message à transmettre aux adultes, surtout lorsqu'il s'agit de personnalité politique et le bien paraître poussé parfois à l'extrême, un vrai discours de sourd.

Martin Petit - Pyroman Ombrage Les préjugés selon l'apparence des gens, leurs nationalités, leur sexe, le pays où ils vivent, la gestion des émotions, l'armée, le mouvement MeToo, les émotions complexes des femmes au niveau de l'allaitement et jusqu'à la liberté de leur corps. Les hommes semblent l'avoir plus facile, il n'ont pas peur de la drogue mise dans leurs consommations car les femmes n'ont pas assez de moyen de défense. Certains métiers ou attitudes selon que l'on est un homme ou une femme sont très bien démontrés par Martin qui nous fait bien imaginer ses dires. La différence entre les baby boomers, la génération X et les Milléniums et leurs missions de vie qui ne sont pas les mêmes pour tous.

Bien entendu il ne pouvait passer sous silence les mouvements pour sauver les animaux, l'environnement et les pertes d'eau pour le brossage des dents versus les canalisations de Montréal y ajoutant les autos pour sauver de l'énergie, les planètes versus la Terre comme si on était spécial, la réaction des animaux si on pouvait entendre ce qu'ils pensent. Pendant 1h30 c'est un feu roulant de sujets qui déboulent et nous gardent en haleine ne sachant pas trop jusqu'où il nous amènera mais on sait qu'il aime bien fesser sur les obsessions des gens qui sont souvent ridicules. Il était radieux de l'accueil des gens de Québec qui on le sait, on le sens de l'humour développé. Et si vous avez manquer le bateau Martin Petit sera de retour à la salle Albert Rousseau le 6 février 2020.