Orchestre d’Harmonie des Chutes présentait un hommage à Ella Fitzgerald

Le samedi 4 juin 2016 restera une journée spéciale pour tous ceux qui ont répondu à l’invitation de l’Orchestre d’Harmonie des Chutes qui présentait un hommage à Ella Fitzgerald avec comme artiste invitée Francine Bourré, chanteuse sous la direction musicale d’André Lévesque. Ils avaient disposé la salle comme lors des belles soirées ballroom avec tables rondes, pot de fleurs et photophores donnant une ambiance feutrée.

OHDC - Ella Fitzgerald Dès 20hres, cela commence énergiquement avec « Mambo Jambo » sous le soleil couchant et la chaleur des tropiques qui semblait nous être parvenue. Par la suite et ce périodiquement pendant la soirée, une grande dame de la chanson Francine Bourré se joint à l’OHDC et souligne que le 16 juin cela fera 20 ans qu’Ella Fitzgerald nous a quitté. Toujours avec un son de rêve, le Big Band nous offre « Mean to Me » tiré d’un film de Doris Day ; ce soir les musiciens ont un son particulièrement séduisant .

Ils poursuivent avec « Sing, Sing, Sing »de Louis Prima, pièce iconique du film Swing, c’est Léandre DeCelle, clarinettiste qui est soliste et on a l’impression d’entendre l’ensemble de Benny Goodman. Difficile d’ailleurs de ne pas suivre le beat avec les jambes frétillantes sous le son enivrant de l’OHDC. « They can’t take that away from me » de George et Ira Gershwin nous ramène l’image de Fred Astaire dansant dans le film “Shall we dance” sous cette version mémorable avec Francine Bourré qui lui donne vie tout comme pour « Only have eyes for you » une des meilleures chansons de tous les temps qui fascine encore notre imaginaire.

Les musiciens de l’Orchestre et leur directeur André Lévesque sont en feu ce soir avec des versions monumentales de plusieurs pièces entraînantes comme « Carioca » , « El cumbanchero », « Fly me to the mooon », « La cucaracha » qui réchauffent encore plus l’atmosphère déjà très estivale; on se croirait à bord d’une croisière endiablée vers les Antilles. Lors de « Tribute to Count Basie Orchestra » on a droit à un savant mélange de pièces immortelles qui donnent vraiment le goût de danser sous la musique de ce magnifique Big Band de chez nous , « so one more time ».

OHDC - Ella Fitzgerald « Fascinatin’Rythm » pièce de 1924 garde toute sa fraîcheur et sa fascination tout comme « Very Thought of you » ou « Blue Moon » toute interprétée magistralement par Francine Bourré qui donne vraiment le ton d’Ella en nous charmant avec sa version de tous ces petits bonheurs; moments très nostalgiques qui nous font rêver à une époque révolue des soirées Big Band au Château Frontenac où la jeunesse du temps en profitait pour s’amuser lors de nuits magiques.

« In the Mood » et « Frenesi » sont deux pièces vraiment synonymes de grande musique, de compositions enlevantes , d’orchestres donnant le tout pour faire plaisir à leurs fans; qui nous offre le son enrichi de tous les Glen Miller, Benny Goodman et Gershwin réunis pour créer et recréer des portions d’éternité que nous pouvons toucher de génération en génération, tout en entendant le même hymne rempli de rythme qui nous pénètre et que l’on reçoit comme un cadeau merveilleux. Bravo et merci !