NOËL BLANC – présenté par l’Orchestre d’harmonie des Chutes

Ce samedi 3 décembre 2016, le « Noël Blanc » de l’OHDC a jeté une couleur particulière dans le chœur de l’Église Notre-Dame de Lévis qui était déjà bien décorée pour la fête de Noël qui arrive bientôt avec des petits sapins et poinsettias sur les pourtours et une étable qui attend l’arrivée du petit Jésus. Avec la musique de ce soir on ressent vraiment que peu importe ce que la vie apporte, ce soir on débute la belle saison avec une musique festive, majestueuse servant d’écrin à 120 voix d’enfants provenant des écoles primaires de la commission scolaire des Navigateurs.

Guy Lessard et l'Orchestre d'Harmonie des Chutes « Christmas Célébration » couvre en lui-même une multitude de pièces allant des « Anges dans nos campagnes » à « Sainte Nuit » en passant par « Adestes Fideles » et combien d’autres, interprétées par les musiciens de l’Orchestre et par le soliste invité, le ténor Guy Lessard qui a ajouté à la magie du moment du numéro d’ouverture qui nous a plongé instantanément dans l’esprit de Noël- un tour de force tout à fait exceptionnel accompli par André Lévesque, directeur musical, avec en arrière-plan l’arrivée des 120 petits chanteurs. Un moment magique de 15min 32 secondes de pur délices tout en puissance, harmonie et lumière.

Orchestre d'Harmonie des Chutes Après 23 ans de carrière, le dynamisme de l’OHDC ne se dément pas et ce soir l’orchestre s’est bonifié de ces petits anges pour une 3e reprise; c’est avec « Bonjour Noël » qu’ils nous arrivent avec leur joie musicale pour le plus grand plaisir des parents et amis qui étaient venus les entendre chanter. Également enchanteur Guy Lessard qui nous présente un incontournable de Noël « Panis Angélicus » sur une orchestration du tonnerre avant de nous jouer le « Carillon des cloches ukréniennes » qui réjouit nos petits cœurs.

Orchestre d'Harmonie des Chutes Les petits chanteurs nous reviennent avec une « Promenade en traîneau » avec leurs voix angéliques qui nous redonnent notre sourire d’enfant. Comment résister à un « Noël Blanc » de Guy Lessard dont la voix porte dans le moindre recoin de l’Église appuyé par la musique enchanteresse de l’Orchestre qui nous font ressentir la joie de la première neige et des Noëls d’antan, bruit de cloches inclus. Pour terminer la première partie, c’est l’arrivée de « Rudolph the Red-Nosed Reindeer » que les enfants nous offrent avec leur dynamisme enfantin et pendant lequel on voit même quelques nez rouges clignotés à travers les rangées de musiciens.

Orchestre d'Harmonie des Chutes Après un « Greensleeves » des plus doux avant de se retrouver devant « Le sapin de Noël » des petits chanteurs dont ils semblent être les ornements; ils enchaînent avec la « Parade des petits soldats de bois » nous racontant leur histoire en chanson, numéro qui a leur a valu d’être applaudis encore plus rendant heureux leurs admirateurs. « Gesu Bambino » nous est offert comme un cadeau précieux par le ténor invité et c’est Gabriel Bolduc Gilbert, violoniste qui devient parfois violonneux dans l’interprétation de la « Suite du temps des fêtes » rigodons inclus passant de pièces de Noël ou du Jour de l’an alternativement avec les voix des petits chanteurs des Navigateurs qui passaient de la « Valse de Noël » à « Envoye la Petite Jument » entre autres pour mieux nous amener au « Royaume du Bonhomme Hiver » où leurs voix deviennent presque des clochettes scintillantes.

Orchestre d'Harmonie des Chutes Comme dernier morceau on ne pouvait rêver mieux que « Minuit Chrétien » avec la voix de Guy Lessard, profonde, puissante, pénétrante qui nous rappelle les grands maîtres chantres des messes de minuit traditionnelles. En rappel « Glory Alleluia » des plus festifs mettant à contribution tous les intervenants de la soirée et les spectateurs qui ont joint leurs voix à celles s’élevant dans l’Église depuis le début de cette soirée magnifique que tous souhaitent voir revenir rapidement et nous promettant que l’on aura assurément un très joyeux « Noël Blanc ».