OSL - PAGES IMMORTELLES 2... journée de la culture mémorable!

Ce dimanche 30 septembre 2018 dans le cadre des journées de la culture, l'Orchestre Symphonique de Lévis nous a proposé un programme superbe intitulé -Pages Immortelles 2 - mais dès le départ on nous parle des travaux d'envergure qui ont été entrepris pour améliorer le son dont l'ajout de rideaux et de nuages au plafond qui permettent au son de mieux se répartir pour une qualité accrue. Le Maestro Gilles Auger nous explique les oeuvres prévues et plus connues du symphonique qui ont souvent servi de musique de film, lors de mariage, de sonneries de téléphone et plus encore.

OSL- Maestro Gilles Auger Ombrage Aujourd'hui c'était le premier exercice en public avec la nouvelle sonorisation, après 4 ans d'efforts et en plus les spectateurs ont pu voir encore de plus près les résultats. Débutant par la 40e symphonie de Mozart (1er mouvement) toute mystérieuse où les cordes, vents, percussion et cuivre se mélangent pour un son riche qui se rend jusqu'à nous et dès les premières notes on la reconnaît très bien car elle se retrouve assez souvent comme sonnerie particulière ou dans des annonces . Pendant cette première pièce on voit le visage de certaines personnes qui ont pu s'asseoir au choeur de l'Orchestre et leurs regards sont suspendus vers le maestro pour voir ses gestes et vers l'instrument près d'eux. Même les enfants semblent tranquiliser par la grandeur de cette musique.

OSL-Félix Ste-Marie Chef en résidenceOmbrage Beethoven, 5e symphonie, 1er mouvement par celui qui ne jouait pas pour les cochons, encore une vingtaine de personnes montent sur scène pour mieux s'imprégner de cette composition immortelle; toujours aussi grandiose et les enfants aiment tellement cela qu'ils assoient près du maestro à plusieurs reprises. Puis c'est l'assistant chef Félix Ste-Marie qui prend la relève pour 2 pièces soit pour l'ouverture du Barbier de Séville de Rossini pièce plus joyeuse qui fait gesticuler les gens suivant les mouvements avec leurs pieds et mains comme si leurs doigts devenaient magiques et dirigeaient l'Orchestre. Puis c'est Mendelssohn et la marche nuptiale celle utilisée lors de la sortie des mariés, tirée du Songe d'une nuit d'été; une marche comme on ne l'a jamais entendu avec tant de ferveur dégagée par les musiciens de l'OSL, comme toute mariée rêve d'avoir à ce jour bénie pour se sentir la reine du jour.

OSL-Journée de la Culture 2018Ombrage Que ce soit Mahler, Elgar ou Sibelius toutes les pièces interprétées ont donné lieu à des souvenirs impérissables à tous ceux qui se sont présentés pour cette journée de la culture mémorable . Alors au nom des personnes qui ont pu s'approcher de la musique, de la beauté générée par cet exercice, un gros merci à tous les musiciens et maestros qui ont permis à plusieurs de partager cette musique, la ressentir, voir les instruments bouger tout près devant elles, de voir le visage expressif du Maestro dirigeant l'émotion de la pièce , pour elles en particulier deux grands-mères que j'ai convaincu de prendre le temps de vous rejoindre pour une pièce ou deux, cela a été une révélation qui les a fait frisonner, un souvenir qu'elles vont chérir pour longtemps car elles n'entendront plus jamais la musique de la même façon, leur rappelant que pour un moment, elles ont ressenti la beauté de la musique de l'intérieur du choeur de l'Orchestre Symphonique de Lévis qui les a ravi sans limite...alors Bravo!