L’ODYSSÉE MUSICALE DU JEU VIDÉO 2017- la symphonie numérique

Avant la présentation de l’Odyssée Musicale du Jeu Vidéo, mercredi 12 avril 2017, on avait organisé vers 18h une rencontre avec les créateurs et on pouvait également essayer certains jeux vidéo et parler des concepts de création ou simplement regarder la beauté des graphiques les composant. Ce rendez-vous, organisé par Deloitte, a permis d'échanger avec ces professionnels de l'industrie, qui ont crée ces jeux vidéo à Québec tout en se sucrant le bec avec des œufs de chocolat entre autres .

Sur place Ubisoft, dont on entendra quelques morceaux ce soir, qui avait amené deux écrans géants avec consoles pour permettre de jouer tout en laissant les autres voir l’action. Également présent Borealys et Mages of Mystralia ainsi que Chainsawesome Games avec Knight Squad et Bishop Games avec Light Fall. On a eu l’occasion de discuter un peu plus avec les représentants de Triple Boris ce qui nous a permis d’essayer le jeu « Gauche Droite le Manoir » qui peut plaire tant aux jeunes qu’au plus vieux car il s’agit d’un jeu de mémoire pendant lequel Billy cherche son chien Gigi qui a traversé maintes portes et qu’il doit retracer pour le retrouver (multiples niveaux).

L’ODYSSÉE MUSICALE DU JEU VIDÉO 2017 Dès 20 h, à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, la première Odyssée musicale du jeu vidéo a réuni près de 70 chanteurs et musiciens classiques afin de célébrer la musique des jeux vidéo conçus à 100% au Québec. L'Odyssée musicale du jeu vidéo, une initiative de La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec, en partenariat avec Troublemakers, vise à valoriser les talents d’ici. C'est donc le Montreal Orchestra Company, un orchestre bien de chez nous, sous la direction de M. Alain Trudel, qui nous a charmé avec les trames musicales suivantes :

Thème Odyssée
Warner Bros Games – Batman Arkham Origins
Juicy Beast – Knightmare Tower
Affordance Studio – Morbus Delirium
Clever Endeavour Games – Ultimate Chicken Horse
Spearhead Games – Stories Fleet Level
Ubisoft – Assassin’s Creed
Chainsawesome Games – Knight Squad
Bioware – Dragon Age Inquisition

L’ODYSSÉE MUSICALE DU JEU VIDÉO 2017 On a pu ainsi ressentir la musique légère ou ponctuée avec des arias et chants du chœur donnant de la profondeur aux pièces interprétées nous donnant parfois l’impression de pénétrer dans un autre univers, sur une terre lointaine et étrange tout en sentant l’action s’accentuer. On ressent également la grandeur des sentiments et l’intensité du personnage sous cette musique magistrale. Ce qui était aussi plaisant était de voir au début de chaque pièce les informations sur ce que l’orchestre jouait nous aidant à mieux voir de quel jeu il s’agissait.

Les instruments permettaient de sentir l’espoir naître d’un trait de trompette ou du violon qui nous traduisait la douceur ou l’angoisse selon le moment tout comme certaines notes de piano nous faisaient traverser d’autres émotions. Plusieurs styles sont à l’honneur qu’ils soient plus dynamiques ou nous amenant au pays des danses arabiques ou nous racontant les histoires d’attaques et de victoires donnant une musique engageante aux abord envoûtante.

Le voyage se poursuit en seconde partie avec :

Ubisoft – Child of Light
Thunder Lotus Games – Jotun
Eidos – Thief
Jeux Borealys – Mages of Mystralia
Bioware – Mass Effect 3
Bishop Games –Light Fall
Bioware – Mass Effect Andromeda
Eidos – Deus Ex Human Revolution
Clever Plays – Leap of Fate

L’ODYSSÉE MUSICALE DU JEU VIDÉO 2017 On a encore savouré une musique curieuse, mystérieuse à la recherche de l’inconnu parfois aérienne avec des clochettes mystiques, aux accents s’élevant dans l’univers; où on sent parfois le questionnement et toujours avec la puissance des chants qui nous amènent vers l’ ascension, en suspension, en réflexion ou nous donnant le goût de courir, de s’élancer vers l’aventure. Cela a été l’occasion de faire de belles découvertes tant au niveau de la musique des jeux vidéo mais aussi du Montreal Orchestra Company et du chœur de voix l’accompagnant : Chapeau très belle Odyssée.

Tous les profits de la soirée étaient versés à La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec, organisme à but non lucratif, pour soutenir ses membres et leurs activités, et offrir toujours plus de services de qualité pour assurer la pérennité de l’industrie. Pour plus d’information, consultez le site web de l'Odyssée Musical .

À propos de La Guilde
La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec est une coopérative à but non lucratif ayant pour mission de favoriser le succès des studios québécois afin d’assurer la prospérité et la pérennité de l’industrie par la culture d’un terreau fertile à l’innovation et aux réalisations des créateurs(trices) et entrepreneur(e)s d’ici. Il s’agit de la plus grosse coopérative de jeux vidéo indépendants au monde. La Guilde vise la démocratisation de l’industrie et le rayonnement de produits développés à 100% au Québec.