SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE QUÉBEC du 13 au 17 avril 2016-04-16

Encore une fois Québec est en effervescence ces jours-ci et elle est dûe au Salon international du Livre de Québec qui a lieu au Centre des congrès de Québec et cette édition a apporté son vent de fraîcheur avec le retour massif des enfants qui ont envahis le salon avec vigueur nous montrant leur intérêt pour la lecture sous toutes ses formes. En entrant on est frappé par la diversité de l’offre et des sections particulières consacrées tant à la jeunesse qu’aux adultes.

Le Salon du Livre de Québec 2016 Au programme des activités de toutes sortes sur la Scène des Rendez-vous littéraires, la Scène Radio-Canada, l’Espace jeunesse Desjardins et l’Espace de la diversité stand 11; également des remises de prix et distinctions ainsi que des invités d’honneur comme Catherine Girard-Audet (ce jeudi 14 avril) qui a fait courir les jeunes qui étaient pendus à ses lèvres puis sont accourus pour lui fait signer une de ses créations dont « La vie compliquée de Léa Olivier » tome 1 à 8 qui sont rédigés sous forme de clavardage, d’échanges de courriels et de textos qui ont l’heure de plaire à cette génération utilisant ces médiums chaque jour.

Le président d’honneur Alain Mabanckou qui défend farouchement la littérature française depuis des années est ici comme un poisson dans l’eau et il s’emploiera également à la promouvoir durant les cours et séminaires qui seront ouverts à tous. Marquant, également le nombres d’auteurs, d’éditeurs, de librairies et milliers de livres qui attirent l’œil et l’esprit. Avec le guide remis à l’entrée vous pourrez trouvez l’auteur ou le style recherché.

Dans le secteur jeunesse plusieurs auteurs ont transposés leur rêves dans des livres colorés, imagés, avec ou sans enquêtes ou chemins mystérieux à suivre….parfois même ce sont les auteurs qui voient leur rêves devenir réalité comme Stéphan Bilodeau, un auteur très prolifique, dont le monde imaginaire verra le jour à Normandin où vous pourrez vivre l’aventure que vous vivez à l’intérieur de ses livres pour le moment…La série « à vous de jouer » et celle de « Lumenumbra-Uteneau » semblent être des gagnants si on se fie à l’engouement des jeunes présents.

Le Salon du Livre de Québec 2016 Au kiosque des éditions « Les malins », il y a du monde pour les livres jeunesse de Catherine Girard-Audet mais à bien y regarder on y trouvait également d’autres livres très attirants comme celui du « Pharmachien » d’Olivier Bernard entre autres – œuvres très variées qu’il vaut la peine d’aller visiter. Plusieurs auteurs partent de leur expérience personnelle pour parler de sujet allant de voyage ou de la diversité provenant des situations familiales vues par leurs enfants comme Annick Fortin qui offre la collection « Dans les yeux de Sue Lian » . Chez Editiö, en plus des livres papiers vous pourrez y voir une version 2.0 avec des livres numériques interactifs agrémentant ainsi la manière d’apprentissage de lecture des petits.

Certains sont plus sur la philosophie de la vie et de l’aide à changer , stimuler ou modifier notre vie comme Jean Nadeau et « Je n’ai pas de temps à perdre » aux éditions « Dauphin Blanc » qui s’occupe de plus de 250 auteurs avec 625 titres édités. On y rencontre des auteurs de tous les âges et styles, si vous avez la chance de renconter Aude Vidal Lessard (22 ans) vous verrez qu’à tout âge on peut créer des séries intéressantes comme elle le fait avec « Polux » dont elle a écrit 5 tomes en moins de 3 ans .

En se promenant on y trouve des auteurs connues à tous les coins comme Kim Thuy, Sylvie Payette qui nous présente tant un volet adulte « Sous le vent » ou jeunesse « Savannah » car les styles s’y côtoient. Comme « Manger ou bouger au féminin » d’Isabelle Huot et Josée Lavigueur aux Éditions de l’Homme puis au tournant vous vous retrouvez devant le thriller « J’ai vu mourir Kennedey » de Claude Coulombe avant de tomber dans le monde de la fantaisie et on y apprend « Comment se choisir un œuf de dragon » avec Maryse Pépin et Martial Grisé qui nous donnent accès au monde fantastique de Seyrawyn et qui sont captivants lorsqu’on va les rencontrer à leur kiosque no 233 – à ne pas manquer tant pour les œufs que les bijoux ou les livres qui vous amènent dans leur univers fantastique.

Le Salon du Livre de Québec 2016 Coin bandes dessinées l’engouement semble se faire autour de la série « Smikee » qui stimule les jeunes tout comme le coin de « Géronimo Stilton » qui offre maintes séries d’histoires fantaisistes ou classiques et même de voyage dans le temps…tout un royaume avec odeurs, pierres, note de musique. À ne pas oublier le rendez-vous avec le 29e Festival de la BD où vous pourrez rencontrer les auteurs, leur poser diverses questions, assister à des ateliers BD et y faire des rencontres avec des coloristes, scénaristes, animateurs et auteurs, de quoi à réveiller l’imagination de certains.

Il y a tant à dire qu’une seule visite ne suffit pas , tant à lire et partager que nous vous reparlerons plus en particulier des auteurs qui nous ont parlé de leurs cheminements, de leurs créations et rêves ainsi que de livres que nous aurons plaisir à lire...
c’est à suivre...