Tocadéo, des « Meilleurs Vœux » éclatants et festifs au Grand Théâtre de Québec!

Dès notre entrée on a l’impression d’être invités à réveillonner dans la famille, car c’est un peu ce que nous font ressentir les quatre amis de TOCADEO qui nous traitent comme si on était de la parenté en nous présentant leur nouvel opus Meilleurs Vœux. Toujours en revisitant les grands classiques du temps le plus féérique de l’année, mais dans une mise en scène et un concept complètement renouvelés, la formation garde son authenticité pour créer un concert unique. Ce soir, 21 décembre 2017, ce sont les spectateurs du Grand Théâtre qui remplissent la salle Octave Crémazie et demain ils remettent cela à nouveau.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Avec leur belles harmonies, les quatre comparses Benoît, Dany, Patrick et René débutent en nous offrant « Noël, Noël » . Ils nous rappellent que c’est leur 6e années consécutives à présenter un spécial Noël tout en chantant « Noël c’est l’hiver » avec des chorégraphies particulières décrivant les plaisirs d’hiver, toujours avec style rappelant le motown d’antan. Avec le violon angélique de Nathalie Bonin on a un merveilleux « Blue Christmas » avant d’entendre « L’étoile de Noël » qu’ils avaient reçu en cadeau de Noël il y a quelques années et qui montre l’accord parfait de leur voix.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Les savants éclairages apportent beaucoup à l’expérience en les enrobant et créant une intimité ou une ambiance de party selon le moment. Sans oublier les beaux décors de René Lajoie qui réchauffent la scène avec son beau feu de foyer qui crépite toute la soirée. Ils en profitent pour agrémenter la cheminée avec guirlandes, couronne , chandelles pendant qu’ils chantent « Père Noël arrive ce soir » nous donnant l’impression de participer aux préparatifs de la fête. Avec leurs foulards et un fanal , on à l’impression d’avoir des « carolers » sur scène et c’est suivi d’un magistral « Ave Maria » de Tocadéo qui est sublime et fait lever les fans.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Après une comparaison des traditions d’antan à aujourd’hui qui sont presque pareilles…Dany nous offre la paix avec « Sainte Nuit » où les beaux accents au violon et les douces notes de Marc-André Cuierrier au piano donnent la trame de fond à la majorité des pièces de la soirée car quelques-unes sont chantées à capella comme dans « Quel est l’enfant qui est né ce soir » totalement magique. Autre façon de fêter dans nos familles, la chaise musicale ou chanson musicale et medley musique québécoise (23 décembre, le Père Noël c’est un québécois…) « C’est Noël car il neige dans ma tête » nous apporte une danse en ligne western qui fait bien rire et nul autre que « le temps d’une dinde » chantée par René « hi ha » qui nous emporte dans l’ambiance avec gigueurs sur musique de reels, numéro enlevant et coloré.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Moment solennel s’il en est un est le « requiem » chanté par Patrick rendant hommage aux êtres chers disparus , une prière fervente qui nous fait penser à ceux que l’on a perdu et qui ne seront avec nous qu’en pensée à Noël. Le décor avec fenêtres nous offre de belles surprises comme « Glory Alleluia » débuté derrière comme si c’était les fantômes des Noëls passés qui entonnaient ce chant de la plus belle nuit. Autre grand succès que tous ont chanté, « Le sentier de neige » nous donnant de magnifiques harmonies.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage « Petit papa Noël » autre moment puissant et magique pendant que Benoit exerce sa patience en nous montrant son côté plus rock dans une version de « Santa baby » avec les trois autres membres qui s’amusent à ses dépens. « Please come home for christmas » fait une heureuse car René descend dans la salle pour chanter pour elle. Tocadéo d’ailleurs se promène pour donner la main à plusieurs fans lors de « White Christmas » pour le plus grand plaisir des spectateurs. Ils continuent de nous charmer avec les plus grands succès et un magistral « Amazing Grace » si profond et touchant sous les chandelles avec un solo magique de Nathalie.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Après presque 2 heures de patience, Benoît est récompensé et on a l’immense plaisir de les voir virer en « chipmunks » et d’entendre « Vive le vent » pendant que le Père Noël passe et remplit leurs bas de Noël. Dany, Patrick, Benoît et René nous parlent du bilan de leur année qui leur a apporté de grands moments comme lors de leur passage à la salle Wilfrid Pelletier avec Michel Louvain, leur chanson sur l’album de Noël des prêtres, leur nomination à l’Adisq pour le spectacle de l’année sans parler du privilège qu’ils ont de se produire partout au Québec, en Ontario et autres endroits qui sont devenues chers à leurs cœurs.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Pour nous remercier d’avoir créer de nouveaux souvenirs avec eux ils nous offrent un « Minuit Chrétien » digne des plus belles messes de minuit avant de terminer par un party du jour de l’an avec rigodons endiablés grâce à l’archet en feu de Nathalie, chansons à répondre de Québec à St-Dilon donnant le goût à tous de danser, chanter et d’aller préparer leur réveillon pour créer d’autres souvenirs qui viendront nous réchauffer le cœur comme ce soir et on pourra toujours mettre leur disque de Noël pour voir resurgir le feeling si doux de cette soirée magique.

Tocadeo de Noël au Grand Théâtre Ombrage Nul doute que le Quatuor reviendra à Québec pour ravir ses fans de plus en plus nombreux en 2018