Le Trident nous présente, en ce début de saison, un incontournable de la dramaturgie québécoise!

Le Trident nous présente, en ce début de saison, un incontournable de la dramaturgie québécoise : Michel Tremblay avec « Le vrai monde ? ». La pièce se situe 1965, et met en scène Claude (Jean-Denis Beaudoin), 23 ans, écrivain. Il a en main sa première pièce. Tout au long du spectacle, existera en parallèle, le passé tel que vécu par sa famille et celui de la pièce de Claude (vécu ou rêvé par lui-même).

Le Trident - Le Vrai Monde Ombrage La distribution est de grande qualité : chacun des membres de sa famille est joué par deux acteurs que ce soit en réel ou jouant dans la pièce de Claude. Nancy Bernier et Anne-Marie Oliver se partage Madeleine, la mère de l’écrivain ; Claude Breton-Potvin et Ariel Charest se partage Mariette, la sœur ; et Christian Michaud et Jean-Michel Déry se partage Alex, le père.

Tremblay nous a habitué à ces personnages tirés de son passé. A-t-il essayé, par cette pièce, d’expier sa culpabilité d’avoir gagné sa vie sur le dos des siens ? A-t-il mis en scène un jeune écrivain, son alter ego, pour se faire pardonner ? Toute la charge émotive des personnages nous éclabousse durant les deux heures de la représentation et nous laisse avec une pensée de « bien fait pour lui ! ».

La mise en scène de Marie-Hélène Gendreau est efficace, et nous place dès le début dans ces années de changement de la société québécoise. Il reste encore quelques représentations au Grand Théâtre de Québec d’ici le 13 octobre.

France Vallée Collaboratrice Media des 2 Rives