Le Choeur du Cégep Lévis-Lauzon avait pour invités le Choeur des Saisons...

La Grande Fréchetterie -2e édition en ce 9 décembre 2012 , une rencontre familiale avec ceux que l'on aime ou ce que l'on aime entendre dans ces semaines précédant la fête de Noël et cette année Le Choeur du Cégep Lévis-Lauzon avait pour invités le Choeur des Saisons, Les Petits Chanteurs de l'Amitié, l'Orchestre de la 2e grande Fréchetterie et nul autre que Jos Violon.

Apportant une saveur toute particulière, les histoires et contes de Jos Violon se basaient cette année sur le ler livre de Louis Fréchette "La Noël au Canada" qui parle des origines de Noël et Jos en connaît un bout en ce qui a trait à la tradition de la bûche de Noël. A l'époque les gens se rencontraient dans une grosse maison où un foyer digne de ce nom pouvait brûler une bûche géante de 7 à 8 pieds, bénie au vin et grignottant des nieulles (ancêtre des croquignoles)...il a un talent fou de conteur, il nous donne le goût de participer à la fête.

Les choeur des Saisons avec Caroline Gobeil au piano ont interprété, sous la direction musicale de Guy Demers, 5 classiques de Noël avec ferveur, douceur et de belles harmonies nous donnant un avant-goût des fêtes surtout lorsque tous ont participer au sentier de neige ou lorsqu'on a entendu les Ho Ho Ho du Père Noël dans Vive le Vent.

L'Orchestre de la 2e Fréchetterie offre un volet différent en ajoutant un tuba (Kevin Bélanger), un trombone (Sarah Bérubé-Lalancette) et une trompette (Michèle Côté-Lévesque) au piano envoûtant d'Anna Spirina que l'on retrouve avec plaisir.

Après un mot de Simon Nolet, président d'honneur, le Choeur du Cégep Lévis-Lauzon enchaîne avec six pièces qui nous font ressentir qu'il y a du Noël dans l'air avec de superbes arrangements mettant toutes les voix en vedette dans ce tour du monde. Leur directrice musicale, Carole Légaré a une bonne humeur contagieuse et le rêve que l'on voit au fond de ses yeux nous amène à le partager.

On a droit à l'histoire entourant le chant présenté en français, en anglais et même en huron, donc l'histoire de Noël sous toutes ses voix. "Ill be home for christmas" est incontestablement le souhait que l'on fait tous, d'être avec ceux que l'on aime en continuant notre voyage à Jérusalem ou en Ukraine...le message de paix et d'amour de Noël est universel.

Après un second passage de Jos Violon (Olivier Turcotte) je peux vous assurer que les centaines de gens présents ne regarderont pas la prochaine pleine lune du 28 décembre de la même façon, y voyant peut-être la silhouette du vieux signeur Robert Carfouille traînant une bûche emflammée sur son épaule pour la balance de sa vie...le bonhomme de la lune, c'est à y voir.

Les Petits Chanteurs de l'Amitié, dirigés par Christine Cantin, nous amènent le "Noël de Santons" et "Petit papa Noël" avec leurs voix angéliques et une candeur particulière des plus petits, si mignons et sincères dans leurs interprétations. On se sent bercer pas la "Berceuse de Noël" sur une douce musique puis on continue la ronde des fêtes en tapant des mains et en chantant.

Le tour de chants se poursuit avec le Choeur du Cégep de Lévis-Lauzon et les Choeur des Saisons qui rejoingnent les Petits Chanteurs de l'Amitié qui nous font chanter avec eux de tout coeur des mélodies que tous connaissent "Ça bergers, assemblons-nous", "Il est né le divin enfant", "Les anges dans nos campagnes" et l'ultime "Minuit Chrétien" qui se termine en chorale géante dont tous les membres arborent un sourire de joie et d'amour...que demander de mieux.