LES RITALS présentés au Théâtre Capitole le 30 octobre 2015

Pour une première fois réunis sur scène, Claude Barzotti et Claude Michel entreprennent une vaste tournée au Québec et ce soir, 30 octobre 2015, c’est sur la scène du Théâtre Capitole qu’ils s’arrêtent effectuant leur première à Québec.. Ils ont marqué l’inconscient des québécois avec leur succès entendus depuis plus de 30 ans et ont séduit plusieurs générations à travers leurs disques. LCQ Productions et Amusic présentent ces deux géants de la musique française pour le plus grand plaisir de leurs fans qui les ont accueillis à bras ouverts et à mains déployées.

Dès les premières notes et l’entrée de Claude Michel, les cris fusent de toutes parts pour le charmeur qui dit arriver à Québec avec une valise presque vide sauf quelques chansons d’amour et un peu de tendresse avant de débuter avec « Comment lui dire ». Il nous parle de son épouse et lui dédie « La femme de ma vie » pour la remercier de ce qu’elle fait pour lui avec une si belle musique que c’est comme un baume au cœur. Il enchaîne avec « Elle danse » puis « Juliana »; que de souvenirs resurgissent et nous rappellent ces pointes romantiques…

Claude Michel Claude Michel fait toute la première partie, d’environ 50 minutes et après avoir chanté avec lui les succès plus connus comme « Cœur contre cœur », « La maison du bonheur », « Je m’ennuie de toi », « Mal d’amour » dont les paroles se boivent comme des filtres d’amour. Il revient en rappel avec « mourir, laisse-moi mourir » avec une voix suave, comme si on l’écoutait tout simplement autour du feu, il est ovationné et les applaudissements/ovations lui montrent que les gens voulaient l’entendre encore.

Claude Barzotti Au retour de la pause Claude Barzotti vient dire comment il aime les québécois et c’est pourquoi il a créer une chanson leur disant que « L’amour c’est ce que vous m’avez donné » pour les remercier, le 5 novembre cela fera 30 ans exactement qu’il a mis le pied chez nous. Tremblant d’émotion et d’énergie, il nous chante la vie, l’amour à sa façon. « Je reviens d’un voyage » de nulle part, s’il n’est pas trop tard et on peut confirmer qu’il n’est jamais trop tard lorsqu’on entend les claquements de mains et hurlements sur « Mais où est la musique » chanté sur le beat marqué par ses fans qui l’accueillent triomphalement.

Il enchaîne avec « Le chant des solitaires » puis « Souvent je pense à vous madame » où on sent qu’il s’énergise de l’amour se dégageant de la salle qui chante avec lui. Il nous présente également des nouvelles pièces qu’il a créées plus récemment mais qui charment tout autant. « Ma fille se marie », « Quand les enfants s’en vont » côtoyant « Aime-moi » qu’il chante en duo avec Brigitte M, une belle surprise qu’il nous a réservée et qui a séduit les gens qui ont adoré l’air d’opéra italien qu’elle nous présente ensuite, à la hauteur des grandes chansons d’amour de ce soir.

Brigitte M et Claude Barzotti Autre duo remarqué, celui qu’il chante avec sa choriste « Est-ce qu’on s’aime encore » qu’il avait fait avec Ginette Reno et termine par « Prend bien soin d’elle » avec ses fans qui lui offre une très longue ovation pour le retenir encore un peu. Avec cette pièce mythique écrite il y a 40 ans « Une histoire d’amour » c’est le retour de Claude Michel en duo avec Claude Barzotti et « Le rital » terminant avec « Papa » et quelques notes rappelant l’amour qui le lie avec son public, qu’il reverra en tournée au Québec d’ici le 5 décembre 2015 et il annonce qu’il reviendra nous voir l’an prochain assurément, c’est donc à suivre.